Diminuer le DSO grâce à un logiciel de relance automatique avec SALVIA Développement

Transcription texte Salvia, Françoise Farag

 

Alors il y a un an nous cherchions une solution pour faciliter la vie de notre équipe recouvrement et donc j’ai donné mission à mon équipe financière de trouver une solution adéquate pour répondre à notre objectif qui était de diminuer le DSO. Donc nous avions le choix entre plusieurs solutions puisqu’on a fait une petite étude de marché comparative et notre direction financière a opté pour la solution Aston et ce pour plusieurs raisons.

La première c’est d’abord que c’est une solution qui est en mode hébergé donc qui nous évite toute la problématique liée à l’implémentation d’un outil informatique complémentaire à ceux que nous utilisons déjà.

Deuxième chose, la solution nous a paru agile, évolutive et facile à prendre en main par nos équipes. Ça nous a permis de diminuer nos délais de recouvrement clients. D’une part d’avoir un certain nombre de statistique qui étaient auparavant très compliqué d’avoir par le biais des éternels fichiers Excel et puis surtout ça nous a permis de libérer nos équipes pour leur permettre de faire des travaux à valeur ajoutée. Je crois qu’on est d’autant plus satisfait aussi que l’équipe Aston tout au long du déploiement est encore aujourd’hui dans le suivi de nos demandes et très à l’écoute.  On a travaillé toujours en bonne intelligence avec elle et nous avons eu toute la réactivité que nous attendions. Et quand on est une PME c’est extrêmement important.

Derniers articles

  • Paris, le 22 mai 2019, Communiqué de presse  La transformation digitale des métiers de la Finance et la réduction des délais de paiement pour les entreprises n’ont jamais été aussi critiques pour rester compétitif et continuer d’investir dans sa croissance. Dans ce contexte de marché très dynamique où les investissements dans les Fintechs sont au plus haut, Aston iTF nomme Aymeric Dupas Directeur Général. Aymeric Dupas sera en charge de la vente, du marketing, de la R&D, des développements, de l’IT et des RH.

  • Le règlement de créances a toujours été une question qui fâche en France. Les clients tardent à payer leurs dettes : les délais de paiement s’allongent. Le recouvrement d’impayés est souvent difficile. Certaines entreprises finissent même par mettre la clé sous la porte. La cessation de paiements est monnaie courante, sans mauvais jeu de mots ! Selon l’Observatoire BPCE, 75 000 entreprises ferment chaque année en moyenne : 60 000 TPE et 15 000 PME/ETI disparaissent ainsi en France.

  • Cegid propose des solutions de gestion Cloud Cegid adaptées aux besoins des entreprises et du secteur public pour améliorer la performance. Trois questions à… Stephen Rae, Chef des opérations internes – Finances, Cegid

  • Communiqué de presse Paris, le 17 avril 2019, ASTON iTF lance un nouveau module d’analyse de données, ASTON 360° L’impact des retards de paiement en France est considérable : 56 Milliards d’euros le coût de retard de paiement, 12 Milliards d’euros de Trésorerie perdues pour les entreprises, 25% des faillites de PME.