Partenariat Aston iTF et Dogfinance

Partenariat Aston iTF et Dogfinance

Un nouveau partenariat est mis en place

Aston iTF a décider de réaliser un partenariat avec Dogfinance qui est le 1er réseau social professionnel en finance, banque, assurance, audit et IT.

Découvrez des articles de dogfinance dans le domaine de la finance, du crédit management.

Digitaliser le processus Order to Cash (O2C) quel en est le but ?

La digitalisation du processus Order To Cash est un atout majeur dans la vie d’une entreprise. Cela, afin de gagner en compétitivité et passer à une culture cash.

La digitalisation consiste dans un premier temps à employer de nouvelles technologies afin de gagner du temps. Mais également de faciliter certaines taches qui nécessitent trop de temps de traitement. L’automatisation, la transformation des données brutes en indicateurs métier sont des avancés dans cette digitalisation. Ces points sont des priorités pour les Crédit Managers et les directeurs financiers. L’objectif est avant tout d’avoir les meilleurs indicateurs de prise de décision pour gagner en compétitivité.

La plateforme de relance et recouvrement ASTON iTF bénéficie de 7 ans de développement technologique continu et d’un service de R&D interne au service du Crédit manager digital.

Pour en savoir plus sur l’article, cliquez ici

 

Comment améliorer son DSO ?

 

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Trésorerie: comment éviter les délais de paiement à rallonge?

Ce n’est pas nouveau, les délais de paiement en France sont historiquement longs. Mais aujourd’hui, c’est encore pire. D’après une étude de KPMG en partenariat avec l’éditeur Sidetrade, environ 3,5 factures sur 10 sont échues avec plus de 10 jours de retard, contre environ 2 sur 10 avant le confinement. Le comité de crise sur les délais de paiement a, de son côté, lancé une alerte début mai sur la situation, notamment sur l’émergence de nouvelles pratiques de la part de certaines entreprises (absence de validation de facture, retard dans l’émission de bons de commande, prix revus à la baisse…). « Aujourd’hui, toutes les factures vont avoir leur importance, même celles de 500 euros », alerte Fabrice Delevay, CEO de GCollect, marketplace de recouvrement. En particulier pour les entreprises qui n’ont pas obtenu de prêt garanti par l’Etat (PGE) mais dont une partie du chiffre d’affaires « dort » à l’extérieur. Récupérer son dû n’est pas évident, en particulier en période de crise. Le JDN a demandé à plusieurs experts de livrer leurs conseils pour diminuer les délais de paiement.

Pour en savoir plus sur cet article, cliquez ici