Magazine des fonctions financières et de l’économie

Finance d’entreprises et nouvelles technologies.
Propos recueillis par Jean Pierre MAUREAU

 

Q : Les nouvelles technologies révolutionnent la fonction finance et ouvrent de nouvelles solutions aux entreprises de toutes tailles. Votre société, Aston iTrade Finance, plateforme de valorisation des factures clients, a été élue FinTech de l’année 2015 à Bercy. Pouvez-vous nous dire comment la fonction finance a évolué ?

A.deL.L. : On peut identifier deux phases. Pendant ces dernières années, la fonction finance s’est équipée de logiciels en installation locale avec un achat de licence, puis le mode Saas a apporté de la flexibilité mais sans permettre une vraie personnalisation des services. La deuxième phase, ces trois dernières années, permet une accélération exponentielle de l’intégration des technologies disponibles. Les FinTechs diffèrents fondamentalement des éditeurs de logiciels.

Pour en savoir plus

Derniers articles

  • En plein essor, les startups de la Fintech reposent sur deux piliers majeurs : proposer un service financier et intégrer de nouvelles technologies. Aujourd’hui, l’enjeu principal des entreprises est le cash via la réduction des délais de paiement.


  • Amélie Baroukh à propos d'ASTON iTF


  • De la dématérialisation des factures aux CSP, de la BI aux logiciels en mode Saas... la robotisation est de plus en plus présente dans les directions financières

  • 5 raisons de s’équiper d’un logiciel de relance et recouvrement : - Améliorer son DSO et réduire ses délais de paiement - Analyser sa performance mieux et plus vite - Mieux piloter et mesurer son risque client - Mieux collaborer pour créer une cash culture partagée - Automatiser les actions de recouvrement, de pilotage de l’assurance-crédit ou de financement