comment améliorer le taux de recouvrement

Logiciel de recouvrement des créances : 5 raisons et 5 questions

Logiciel de recouvrement des créances clients : 5 raisons de s’équiper

Améliorer son DSO et réduire ses délais de paiement

Contribuer à l’amélioration du BFR. Les retours d’expériences clients  sur les logiciels de recouvrement montrent une amélioration de 10 à 20% du DSO (selon le gap initial versus le BPDSO) et de 30 à 50% de réduction des retards de paiement. Cette amélioration provient généralement de plusieurs axes d’optimisation : meilleure analyse de performance, une relance mieux ciblée et accrue grâce à l’automatisation et un focus plus fort des équipes sur les dossiers critiques grâce au temps dégagé par l’automatisation des tâches.

Analyser sa performance mieux et plus vite.

Construire et piloter des tableaux de bord métier est souvent long et chronophage pour les entreprises. Cependant ces tableaux de bord sont indispensables pour analyser et trier les données afin de mieux identifier les zones d’amélioration possibles (une géographie, un produit, une agence, un segment de client spécifique…) et donc de définir le plan d’actions le plus impactant et pertinent pour votre DSO.

Mieux piloter et mesurer son risque client

En consolidant plusieurs sources d’information, en construisant un scoring qui tient compte de votre propre histoire et en vous facilitant l’évaluation des limites de crédit adéquates.

Mieux collaborer pour créer une cash culture partagée

Au sein de l’entreprise et de ses différentes entités l’ADV, les ventes, le marketing, la direction … Partager une plate-forme commune, des workflows collaboratifs efficaces et les mêmes indicateurs, pour créer une gouvernance et une adhésion plus forte.

Automatiser les actions de recouvrement, de pilotage de l’assurance-crédit ou de financement

Selon le contexte de chaque entreprise les tâches à automatiser seront distincts mais le gain de productivité est très significatif. Il est alors possible de focaliser le temps économisé sur la satisfaction clients et le traitement d’actions prioritaires.

logiciel de recouvrement de créances

Les 5 questions à se poser pour choisir sa solution de recouvrement :

  1. Délais de mise en œuvre. Votre logiciel de recouvrement est-il disponible en ligne immédiatement ? Là encore beaucoup de disparités sur le marché entre la majorité des solutions qui demandent un projet spécifique et des délais longs cela va de quelques semaines à plusieurs mois. Les solutions actuelles et modernes se mettent en œuvre…immédiatement et permettent un essai gratuit en ligne de 1 mois (freemium). Vous évitant les longs processus it ou d’appel d’offre. Utilisez et comparez les logiciels de recouvrement et credit management, cela sera beaucoup plus rapide et efficace !
  2. Flexibilité de l’offre. C’est à la solution de s’adapter à vous pas l’inverse. Pouvez-vous modifier les critères d’un portefeuille client en quelques clics ? Ajouter, supprimer ou modifier un scenario de relance en moins d’une minute ? Décider de changer un modèle de courrier, le modifier à votre guise ? Déclarer un litige sur une pièce ou un client ?
  3. Tableaux de bord. La solution offre-t-elle des tableaux de bord simple d’usage et de mise en œuvre ? Permettent-ils d’analyser à différents degrés de votre organisation la performance ? Au niveau groupe, filiales, agence, région, portefeuille client, commercial ou autre selon votre organisation.
  4. Les coûts cachés. Il est essentiel de vérifier ce qui est compris ou non dans le tarif proposé par exemple les mises à jour majeures, le coût de l’hébergement, le prix de l’infrastructure, le coût des licences d’extraction de données pour se connecter à votre SI, l’accès à une hotline, les facteurs d’évolution du prix, mais aussi des aspects structurants pour le poste clients à savoir l’intégration de la plateforme avec l’écosystème : assureurs crédits, factors et autres intervenants. Dans certains cas, l’addition des coûts cachés peut s’avérer supérieure au coût initial présenté.
  5. Clous et SaaS : Pour répondre à l’ensemble de ces objectifs un impératif : choisir une solution 100% SaaS (licence incluant l’ensemble des couts et services) et Cloud (disponible en ligne et sécurisée). Le SaaS c’est aussi le droit à l’erreur, vous n’êtes pas satisfait, vous clôturez à l’échéance votre abonnement et passez à une autre solution.

Derniers articles

  • Le Credit Manager continue de voir ses missions se renforcer et s’élargir pour occuper une fonction de coordination du type « Cash Controlling » au côté des Trésorier, Comptable, Contrôleur de gestion, Acheteur, et Supply chain. Tous agissent pour réduire le BFR et partagent leurs connaissances des marchés, des clients et des cycles de production, pour permettre le suivi des différentiels entre DSO et DPO.

  • Les délais de paiement sont un sujet d’une actualité brûlante. Pourtant, il existe des solutions d’optimisation pour le credit manager, en particulier grâce aux avancées des plateformes technologiques de relance recouvrement du poste Clients les plus récentes.

  • Les délais de paiement sont un sujet d’une actualité brûlante. Pourtant, il existe des solutions d’optimisation pour le credit manager, en particulier grâce aux avancées des plateformes technologiques de relance recouvrement du poste Clients les plus récentes.

  • L’année 2021 a une saveur particulière pour ASTON iTF. Depuis 10 ans, leader de la Fintech nous développons des plateformes logiciels d'optimisation du poste clients utilisant