Leader’s talk

Découvrez l’éclairage de notre expert sur les services de la Fintech : Amaury de la Lance, Directeur d’Aston ITF.

En plein essor, les startups de la Fintech reposent sur deux piliers majeurs : proposer un service financier et intégrer de nouvelles technologies. Aujourd’hui, l’enjeu principal des entreprises est le cash via la réduction des délais de paiement. « En France, l’actif client représente 40% des actifs d’une entreprise, soit 650 milliards d’euros. Il existe pourtant un moyen simple de répondre à cet enjeu de trésorerie : c’est la valorisation du poste clients, grâce aux outils de la Fintech. Le résultat ? Jusqu’à 5 jours de  réduction des délais de paiement sur la première année. Cela représente des millions d’euros de cash supplémentaire pour un groupe du CAC 40 et des montants vitaux pour une PME » explique Amaury de la Lance, Directeur d’Aston iTrade Finance.

Avec pourtant 25% des dépôts de bilan dus à un impayé client, le poste clients est aujourd’hui le parent pauvre de la finance en France. La solution ? Recourir à des assureurs crédits spécialisés. « La Fintech simplifie le pilotage de ces assurances. Avec l’émergence de l’Intelligence artificielle, nous apportons également de nouveaux outils  à l’instar du scoring financier. Utilisé à titre préventif, il permet de noter ses clients : c’est l’avenir de la Fintech ». En plus de l’IA, la Fintech s’appuie également sur le développement de nouvelles technologies imbriquées telles que le cloud computing, le big data ainsi que la blockchain qui a permis l’essor des crypto-monnaies.

Créée en 2011, Aston iTF est une Fintech spécialisée dans l’optimisation des poste clients. L’intérêt du service proposé ? Réduire les délais de paiement, mieux s’assurer contre les impayés et financer les factures auprès d’une banque, d’un factor ou d’un fonds d’investissement. « Très simple d’utilisation, cette solution a séduit des grands comptes, des ETI et bien sûr les PME, le cœur du marché. ASTON iTF à déjà en ce jour 100 000 PME en portefeuille. Dans les mois à venir, nous proposerons nos services aux TPE en plus des PME,  institutions financières, banques et assurances ». Autre atout, Aston iTF met à disposition de ses clients des tableaux de bord (Business Inteligence) permettant un suivi en temps réel ainsi que la mise en place d‘indicateurs prédictifs.

Située à Nancy, Aston iTF poursuit son développement en s’appuyant sur les nouvelles technologies. La prochaine étape ? La sortie imminente du deuxième volet de leur outil de scoring financier, développé grâce à l’Intelligence Artificielle.

Derniers articles

  • Un collectif de Fintechs labellisées par le Pôle de Compétitivité mondial FINANCE INNOVATION s’est constitué pour aider les Chefs d’entreprise à faire face à leur trésorerie et organise un Webinar Jeudi 16 avril 2020 à 14 heures

  • ASTON iTF logiciel de recouvrement pour les Credit Manager vous parle du « Customer Success manager » ne vous est sûrement pas familier. En effet, venue de l’Outre-Atlantique, ce nouveau métier commence progressivement à se développer en Europe, notamment dans les entreprises de SaaS et IT.

  • Les logiciels de relance recouvrement de créances clients ont ainsi vu le jour. Des plateforme concernant avant tout les petites créances et réservés aux PME et TPE ne maîtrisant pas les rouages du recouvrement de créances. Cependant, le logiciel de recouvrement développé pour le credit manager digital par Aston iTF permet d’accompagner les responsables du recouvrement des entreprises de toute taille PRO, TPE, PME, Grands groupes..

  • Malgré les appels du médiateur des entreprises Pierre Pelouzet pour que « 2021 soit l’année où tout le monde paye à l’heure voire même en avance » ses fournisseurs, le niveau des impayés à 10 jours en France repart à la hausse.