Le Nouvel Économiste

Trésorier d’entreprise et fintechs, un rôle en or !

 

Notre solution se déploie en quatre modules : le premier est un logiciel en ligne qui permet d’automatiser le processus de relance-recouvrement ; le second est un module de crédit management qui permet de piloter en ligne la police d’assurance-crédit de votre choix et de noter vos entreprises clientes selon l’expérience de paiement, explique Amaury de la Lance, président de plateforme BtoB d’optimisation de trésorerie Aston ITF. Le troisième module permet aussi d’être relié à l’ensemble des affactureurs de la place et de faire financer vos factures. Enfin, notre solution comporte un quatrième module de tableaux de board-reporting du poste client.” Et une nouvelle fois, les tâches quotidiennes et manuelles (typiquement les relances) du trésorier sont automatisées.

Pour en savoir plus

Derniers articles

  • En plein essor, les startups de la Fintech reposent sur deux piliers majeurs : proposer un service financier et intégrer de nouvelles technologies. Aujourd’hui, l’enjeu principal des entreprises est le cash via la réduction des délais de paiement.


  • Amélie Baroukh à propos d'ASTON iTF


  • De la dématérialisation des factures aux CSP, de la BI aux logiciels en mode Saas... la robotisation est de plus en plus présente dans les directions financières

  • 5 raisons de s’équiper d’un logiciel de relance et recouvrement : - Améliorer son DSO et réduire ses délais de paiement - Analyser sa performance mieux et plus vite - Mieux piloter et mesurer son risque client - Mieux collaborer pour créer une cash culture partagée - Automatiser les actions de recouvrement, de pilotage de l’assurance-crédit ou de financement