LES FACTURES IMPAYÉES DANS LES ENTREPRISES REPARTENT À LA HAUSSE. Article de BFM Business

logiciel de recouvrement

LES FACTURES IMPAYÉES DANS LES ENTREPRISES REPARTENT À LA HAUSSE. Article de BFM Business

Malgré les appels du médiateur des entreprises Pierre Pelouzet pour que « 2021 soit l’année où tout le monde paye à l’heure voire même en avance » ses fournisseurs, le niveau des impayés à 10 jours en France repart à la hausse.

Alors que depuis le début de l’année, la situation des impayés était stable en France, bien que nettement au-dessus du niveau pré-pandémie (19%), ne franchissant que quelques fois ce plancher pour remonter aussitôt aux alentours de 22%, le relevé du tracker au lundi 19 avril 2021 indique un sursaut à 25% d’impayés, un niveau atteint la dernière fois le 20 septembre 2020″, peut-on lire dans la dernière édition du tracker Sidetrade – BFM Business sur les retards de paiement des entreprises.

Cette augmentation de trois points en l’espace d’une semaine ont engendré une perte de trésorerie estimée à 19 milliards d’euros.

Et si l’on prend en compte la valeur du crédit inter-entreprises en France, estimée par la Banque de France à 722 milliards d’euros, dont 24,81% sont actuellement bloqués par les retards de paiement contre seulement 19% avant la crise, l’impact subi par les entreprises françaises peut être estimée, au 5 avril, à 42 milliards d’euros.

179 milliards d’euros qui sont actuellement bloqués en France

En tout, ce sont plus de 179 milliards d’euros qui sont actuellement bloqués en France par les retards de paiement, estime notre partenaire. La France reste le mauvais élève européen sur cette question des retards de paiement. Notre pays se positionne au deuxième rang des impayés derrière la Belgique.

Côté secteurs, c’est celui du service public/enseignement qui subit la plus forte dégradation (observée depuis début mars). Le niveau d’impayés est passé de 19% (7 points en dessous de sa moyenne pré-pandémie) à 37% en date du 5 avril, soit le taux le plus élevé, tous secteurs confondus, pour redescendre au 19 avril à 29%.

A l’inverse, lagroalimentaire a connu une séquence exactement inverse depuis le 6 mars, passant de 49% à cette date à 22% au 19 avril, soit 17 points en dessous de sa moyenne pré-pandémie.

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié régulièrement sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l’évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

Source : Olivier Chicheportiche. Journaliste BFM Business

Texte complet de l’article : https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/les-factures-impayees-dans-les-entreprises-repartent-a-la-hausse_AN-202104280337.html


 

Testez gratuitement pendant 1 mois notre logiciel de recouvrement    Essai gratuit 1 mois sans engagement

Découvrez ASTON 360 en 32 secondes.

En savoir plus sur notre logiciel de recouvrement     

En savoir plus sur ASTON iTF